1 avril

Duo avec Vincent Cazeneuve (sax/cadre de piano) actuellement suspendu

Le silence n’est pas l’absence de sons mais le creux entre eux, qui les fait parler voire chanter. Pour moi, ce duo produit une musique qui veille à ne pas écraser le silence. Pour, au contraire, le mettre en valeur et se transformer en trio: trio dont le silence – celui supposé à l’assistance comme au lieu – serait le troisième membre.

Duo ne signifierait donc pas jouer à l’unisson mais plutôt jouer de la rencontre, toujours improbable, faite non pas de thèmes prévus, ni de tonalité ou de progressions harmoniques. Mais simplement de ce que nous sommes et de ce dont nous disposons sur l’instant. Creuser l’écart et jouer de la différence: s’écouter, se répondre, se contredire, se couper, ne pas s’entendre ou se comprendre, parfois tomber d’accord. Tout comme dans la vie qui n’est pas faite d’accords parfaits. Et où malgré le vacarme du monde nous resterions muets sans le silence.

Ecouter sur myspcace.