Biographie

photos : Michel Laborde

Autodidacte par choix forcé, il aime à dire qu’il joue la guitare plus qu’il ne joue de la guitare, considérant son instrument comme un objet, presque au même titre que ceux dont il agrémente son jeu avec la guitare. Dans sa recherche, l’accident et la faute sont un point de départ, qui permettent de faire passer ce qui d’ordinaire est considéré comme déchet au même plan que ce qui est communément admis comme musique.

Il est impliqué depuis des années dans la pratique instrumentale, essentiellement dans le champ des musiques improvisées. Au fil des rencontres avec d’autres improvisateurs, il construit son langage, en collaborant avec la danse, avec d’autres instrumentistes en petites formations parfois occasionnelles, ou bien en grand ensemble au sein du FIL (la Fabrique d’Improvisation Libre de l’association des Sonofages). Depuis 2011, il développe aussi un travail en solo (Seul, à table).

Parmi les artistes avec qui il a pu échanger, apprendre, et créer on compte : David Lataillade (g), Nicolas Carrière(b), Hervé Perez (sax & elect), Roland Ossart (melisson), Jean-Yves Evrard (g), Heddy Boubaker (sax, ect, bass), Benjamin Duboc (cb) , Sebastien Cirotteau (t) , Mathias Pontevia (b), Mira Adam (danse), Valérie Métivier (danse)…

Egalement impliqué dans la diffusion culturelle, il est bénévole au sein d’associations comme un pavé dans le jazz (diff), les sonofages (créa et diff), un rêve nu (label/édition d’art)…